CASCADE D’EN BAS :

▶︎ Un p’tit pipi au lit (Sylvain et JM Cambon, Pierre Chapoutot, P. Dellac et Etienne Rol 1993)
 2021 rééquipée par Samuel Guillaume, Corinne Flores, Stéphanie Lebon, Serge Andreani :
matériel : ONOS
Installation d’un main courante d’accès doublée avec deux brins de corde. Toutes les longueurs ont été rééquipées, avec ajout, remplacement ou déplacement de points, ainsi que certains relais. L3 a été scindée en deux partie afin d’éviter une éventuelle mauvaise chute sans visibilité. Dans L5 une fissure bouchée rend la progression un peu difficile. Dans L7, quelques goujons manquaient, l’ancien matériel a été laissé en place, à faire plus tard donc. Une main courante doublée a été mise en place pour l’accès à la ligne de rappels. Des chaînes inox ont été posées.


TÊTE DE LA MAYE, face sud :

▶︎ Jeckel (1990)
2021 rééquipée par Hervé Gallet, Pascal Huss

Cette voie, ainsi que Heckel située juste à sa gauche (et qu’on peut rejoindre en plusieurs endroits), peut rester mouillée et guère praticable pendant deux ou trois jours après une pluie conséquente. Depuis R3 de l’une ou l’autre, échappée facile à droite par la vire jusqu’au sentier d’approche de la Maye (donc L1 à L3 non équipées pour le rappel). Au-dessus de cette vire, les quatre premières longueurs de Jeckel (jusqu’à la fin du mur en artif) sont volontairement courtes et équipées pour la descente éventuelle en rappels (avec une corde à simple de 50 vrais mètres) en cas d’échec dans Heckel ou Jeckel ; à la montée, on peut sauter les deux premiers de ces relais de rappel (mais pas les suivants). Si retraite en rappels, bien passer la corde dans les deux anneaux inox
(redondance) !

▶︎ Li Maye Laya (Sylvain et JM Cambon, Pierre Chapoutot et Olivier Mansiot 1994)
 2021 rééquipée par Philippe Pauillac :
matériel : ONOS + équipeur
Complètement rééquipée en goujons inox en 2020-2021 avec fractionnement de la première longueur du quatrième quart de la voie, et ajout d’une petite longueur de sortie, soit 21 longueurs en tout.

▶︎ Maye Friend (Sylvain et JM Cambon, Pierre Chapoutot et Olivier Mansiot 1994)
 2021 rééquipée par Philippe Pauillac :
matériel : ONOS + équipeur
Rééquipement complet en goujons inox M10. Quelques aménagements pour rendre la voie plus homogène dans le 5c/6a , et densifier l’équipement dans les longueurs sommitales. L8 très légèrement modifiée, L9-L10-L11 très longues fractionnées en 4 longueurs.

▶︎ Abbé Hard, sortie d’origine (Christian Buffière, Bernard Guérillot, Christophe Honneger, Denis Lainé, 1986)
 2021 rééquipée par Hervé Gallet et Pascal Huss

Rééquipement complet. Longue et belle escalade, beau rocher y compris dans la partie supérieure. R3 un peu décalé à gauche (ne pas aller au vieux relais, plus haut dans l’axe de L3). Attention à ne pas envoyer de pierres depuis les vires près de R5 et R6. L6 sur le pan gauche de la fissure-cheminée, longueur sinueuse (gare au tirage) et parfois poussiéreuse, peut éventuellement être évitée par une longueur (5b) de la Sortie Défroquée, quelques mètres à gauche.

▶︎ Ni Po Ni Maye (JM Cambon 1994)
 2020 rééquipée par Philippe Pauillac :
matériel : ONOS + équipeur
Rééquipement complet terminé fin Octobre 2020 en goujons/plaquettes inox – Niveau obligatoire inchangé . Points moins éloignés qu’auparavant dans les passages faciles.
La deuxième partie circule dans de jolies dalles de niveau 5b
Nota : Il est très conseillé de faire un relais R1 bis très confortable au pied du dièdre de L2 ( 1 goujon en place + 1 arbre). Ce dièdre n’est pas facile, et on est mal assuré depuis R1.

▶︎ Gay Pied  (Michou et Michou 1991- rééquipement des 3 premières longueurs JMC 1994)
2020  rééquipée par Hervé Galley et Pascal Huss : Hôtel Le Champ de Pin + centre alpin du CAB Le Chamois à la Bérarde, les équipeurs, CT38 ffme
Rééquipement complet en goujons inox (14 dégaines pour L1, plus difficile que le reste ; plaquettes inox Petzl pour L1 à L3, Fixe PLX ensuite). Les trois premières longueurs permettent si besoin de s’échapper en rappel (corde 2x50m) depuis la vire herbeuse médiane.

▶︎ Li Maye Laya (Sylvain et JM Cambon, Pierre Chapoutot et Olivier Mansiot 1994)
2020 équipée par Philippe Pauillac : matériel : ONOS + équipeur
Rééquipement des 5 premières longueurs en goujons inox/plaquettes inox Fixe PLX.
Dans L3 , seule la longueur de droite en 6a a été rééquipée. Le dièdre de gauche a été laissé dans l’état.
Suite en 2021

▶︎ La Marre Maye (Yves Ghesquiers/Cambon Sylvain et JM, 1989) 
 2019 rééquipée par JMC
– rééquipement très complet de cette voie, en 4 séances du mois de juin. Modification de certains passages, avec rajout et/ou déplacement de points…
– Et création de 3 variantes :
Variante L1 : départ en 5c, 15 m à gauche de la L1 d’origine (6b tordu !), et R1 nouveau. Suite L1 inchangée. Variantes L2 et L3, à droite du tracé original dans la dalle blanche : L2 bis, 5c ; L3 bis, 5c/6a. Désormais, grâce à ces 3 variantes possibles, le niveau de la voie devient très homogène dans le 5c soutenu…

▶︎ Du 5 à tire-Larigot (JMC, Olivier Mansiot, 1997) 
 2019 rééquipement partiel par JM


TÊTE BLANCHE, face sud :
▶︎ Camox (Christian Buffière, Denis Lainé,1988)
2019 (septembre) rééquipée par Hervé Galley et Pascal Huss : matériel CT38, ECI et équipeurs
Rééquipement complet en goujons/plaquettes inox, rappels compris. Plus de 100 goujons placés pour 10 longueurs et 4 rappels.

▶︎ Tête à claques (Sylvain, Jean-Michel Cambon, 1994)
2019 rééquipée partiellement par JMC


ENCOULA :
▶︎ 18 tentatives pour devenir un saint-ogradiste (Sylvain, Jean-Michel Cambon, 1995)
2021 rééquipée par Hervé Galley, Pascal Huss, Philippe Pauillac : matériel : équipeurs
Plaquettes inox CT. Les relais de la voie (emplacement inchangé) servent aussi à la descente en rappel (45m maxi) : chaque relais comprend trois goujons non reliés, dont deux avec anneau inox : à la descente, bien passer la corde de rappel dans ces deux anneaux inox (redondance). A la montée, pré-mousquetonner le premier point de L3 avant de franchir par la gauche le surplomb initial!

▶︎ Du 4+ sinon rien (Sylvain, Jean-Michel Cambon, 1997)
2020 rééquipée par Hervé Galley, Pascal Huss : matériel : équipeurs
Plaquettes inox Petzl. Descente possible en rappels (corde 2x45m) dans la voie (rappel de 20m très oblique de R3 à R2) mais moins pratique que les rappels dans Dix-Huit Tentatives.

▶︎ Pourquoi pas ? (Christian Buffière, Claire Riquet, 1990)
2020 rééquipée par Hervé Galley, Pascal Huss : matériel : équipeurs
Plaquettes inox Petzl. 14 dégaines pour L4 de 35m, 6a max, 5c obligé. Emplacements des relais et des rappels inchangés.

▶︎ Balade dans l’Eau de Là (Christian Buffière, Denis Lainé, Claire Riquet, 1988)
2019 (septembre) rééquipée par Hervé Galley et Pascal Huss : matériel : CT38, ECI et équipeurs
Rééquipement complet en goujons/plaquettes inox, rappels compris. « Au total 100 goujons inox placés dans cette Balade de 11 longueurs, en remplacement des anciens goujons galva (et des chaînes de rappel toutes rouillées, elles aussi enlevées ; la longueur des rappels d’origine, 40 mètres maxi, a été conservée, seul leur emplacement a été un peu décalé pour mieux les protéger de la cascade). » 


PILIER DU PARAVALANCHE :
▶︎ Para express (Philippe Pauillac, 2021)
2021 Equipée par P. Pauillac :  matériel : équipeur
Nouvelles longueurs : dans le premier ressaut : 2 longueurs situées sous le rappel , pour un accès rapide à la terrasse.

▶︎ Para facile (JM Cambon, Babeth Rambaud 1999)
2020 Rééquipée par P. Pauillac, H.Galley et P.Huss :  matériel : Hôtel Le Champ de Pin + centre alpin du CAB Le Chamois à la Bérarde, les équipeurs, CT38 ffme
Rééquipement complet en goujons inox, plaquettes Fixe PLX, pour la distinguer des itinéraires voisins. Fractionnement de plusieurs longueurs pour réduire le tirage.
Deux lignes de rappel sont désormais équipées dans le second ressaut :
•  Crosses en l’air : descente possible avec une corde de 60 m :  descente à privilégier ( voie moins fréquentée) – Bien utiliser tous les relais de montée ( 5 au total pour le second ressaut) .
•  Para Facile  :  Il est également possible de descendre dans Parafacile , après les 2 rappels de Crosses en l’Air . Faire les premiers 2 rappels dans Crosses en l’air , puis tout droit dans Para Facile ( mais attention au cordées situées en dessous)
De la fin de Para Facile (sommet du second ressaut) , il est plus rapide de descendre à pied par une sente améliorée, et protégée par quelques goujons  sur les passages exposés .
Le retour depuis Champhorent prend 15 mn.

▶︎ Mix Paravalanche-Paravent (Durdan-Verney 1979) (JM Cambon 1991, partiellement rééquipée en 2000)
2020 Rééquipée par Hervé Galley et Pascal Huss :  matériel : Hôtel Le Champ de Pin + centre alpin du CAB Le Chamois à la Bérarde, les équipeurs, CT38 ffme
Rééquipement complet en goujons inox de cette combinaison de deux voies : premier ressaut par la voie du Paravalanche , plaquettes inox Fixe PLX (14 dégaines pour L2 de 35 mètres, 6a) . Deuxième ressaut par la voie Paravent (plaquettes inox Petzl dans les trois longueurs non communes avec Para Facile. Paravent non rééquipée dans le premier ressaut.

▶︎ Crosses en l’air (Sylvain, JM Cambon1990)
2020 Rééquipée par Philippe Pauillac : matériel ONOS
Rééquipement complet
dans le deuxième ressaut, en goujons inox avec plaquettes inox Petzl (ancien modèle) sauf la courte section commune avec Para Facile (plaquettes inox Fixe PLX). Non rééquipée dans le premier ressaut.

▶︎ Parapet Velu (JM Cambon 1994)
2020 Rééquipée par Philippe Pauillac : matériel ONOS
Rééquipement complet dans le premier ressaut (15 dégaines pour L2) en goujons inox avec plaquettes inox Fixe PLX. Non rééquipée dans le deuxième ressaut.
De R2, obliquer à gauche (courte escalade en 3b, un goujon inox en place) pour rejoindre la vire médiane près du haut du câble de descente (moins de risque d’envoyer des cailloux ainsi). NB : croise une voie récente (6b+ ? Ouverte par une cordée des Ougiers ? Plaquettes Fixe zinguées, couleur argentée) passe juste à gauche de Parapet Velu dans L1, la croise dans L2, et finit juste à droite sur la vire médiane.

Descentes à pied depuis le haut du deuxième ressaut : par la vire horizontale à gauche (ouest) vers le sentier du Clot du Ser et Champhorent. Sente améliorée par piochage, et en partie sécurisée par plusieurs goujons inox dans les courtes sections exposées au début de la vire. Plus rapide que les rappels.

Descentes en rappels : plusieurs lignes possibles, la plus commode dans le deuxième ressaut commence par le haut de Crosses en l’Air. Le rappel sous le câble (sous la vire médiane) a été fractionné en deux rappels de 25 mètres.


GRANDE ROCHAILLE
2019 Complément (H.Galley) :
relais réajustés (goujons, plaquettes et maillons inox) pour retraite en rappels éventuels dans la voie. Par ailleurs, le cheminement à droite depuis la fin du pilier pour rejoindre le haut de la voie des Pins (ou le rappel de la gorge) a été en partie sécurisé par quelques goujons inox.
2016-2017
rééquipé par Hervé Rondeau, Raymond Hérin et Yves Rogez :
points CT38
▶︎ Pilier de la gorge

Suppression des « spits  » de 8 et pitons, remplacés  en point de 10 inox, rajout de points supplémentaires en 10 inox ainsi que les rappels.
Nouveaux relais, à peu près au même endroit qu’à l’origine servant aussi de rappel pour certains, sauf 1 intermédiaire (au cas où … dans la 3ème longueur, 50m). Descente : En 3 rappels dans la voie 
▶︎ Voie des pins
Suppression des goujons de 8 et que les points de 10 rouillés, remplacé en point de 10 inox sans rajout de point supplémentaires.
Relais au même endroit qu’à l’origine, rappel chainé ( d’origine ) à proximité des relais. Descente : 3 rappels dans la voie. 
▶︎ Le premier voyage du toons
Suppression des goujons de 8, remplacés en points de 10 inox, rajout de points supplémentaires en 10 inox et mise en place des rappels (chainés inox de 12). Deux sorties :

– soit directe (nouveau 90 m)  et descente en 2 rappels dans la voie
– soit l’original à gauche et descente : prendre une sente ascendante vers la gauche puis redescendre pour prendre le rappel de la  » voie des pins » 
▶︎ Une histoire sans fin
Suppression de certains points de 10 rouillés, remplacés en points de 10 inox, rajout de points supplémentaires en 10 inox et changements des rappels (chainés inox de 12).
Descente : en 2 rappels dans la voie.
▶︎ Jour de chance
Pas de changements de goujons, sauf au départ  de la 1ère longueur exposée :  du coup rajout de points supplémentaires en 10 inox + changement du 2ème relais/ rappel ( en rappel chainé inox de 12).
Descente : en 1 rappel dans la voie.


CASCADE DE BELLIOU :

▶︎ Libérez les dinos (Gilles Choupin 2021)
 2021 Nouvelle voie équipée :
matériel : équipeur