Rééquipements côté Bérarde

De juin à octobre 2020, plusieurs voies ont été rééquipées du côté de la Bérarde.
Merci beaucoup à ces équipeurs bénévoles !!
(Infos plus détaillées dans les onglets géographiques correspondant)

Pilier du Paravalanche :
Para Facile (JM Cambon, Babeth Rambaud 1999)
Rééquipement complet (P. Pauillac, H.Galley et P.Huss) en goujons inox, plaquettes Fixe PLX, pour la distinguer des itinéraires voisins. Fractionnement de plusieurs longueurs pour réduire le tirage.

Mix Paravalanche-Paravent (Durdan-Verney 1979) (JM Cambon 1991, partiellement rééquipée en 2000)
Rééquipement complet (Hervé Galley et Pascal Huss) en goujons inox de cette combinaison de deux voies : premier ressaut par la voie du Paravalanche , plaquettes inox Fixe PLX (14 dégaines pour L2 de 35 mètres, 6a) . Deuxième ressaut par la voie Paravent (plaquettes inox Petzl dans les trois longueurs non communes avec Para Facile. Paravent non rééquipée dans le premier ressaut.

Crosses en l’Air (Sylvain, JM Cambon1990)
Rééquipement complet (Philippe Pauillac) dans le deuxième ressaut, en goujons inox avec plaquettes inox Petzl (ancien modèle) sauf la courte section commune avec Para Facile (plaquettes inox Fixe PLX). Non rééquipée dans le premier ressaut.

Parapet Velu (JM Cambon 1994)
Rééquipement complet (Philippe Pauillac) dans le premier ressaut (15 dégaines pour L2) en goujons inox avec plaquettes inox Fixe PLX. Non rééquipée dans le deuxième ressaut.


Tête de la Maye :
Ni Po Ni Maye (JM Cambon 1994)
Rééquipement complet (Philippe Pauillac) en goujons inox /plaquettes inox Fixe.

Gay Pied (Michou et Michou 1991) (rééquipement des 3eres longueurs JMC 1994)
Rééquipement complet (par Hervé Galley et Pascal Huss) en goujons inox/plaquettes inox Petzl pour L1 à L3, Fixe PLX ensuite. 14 dégaines pour L1, plus difficile que le reste. Rappels possibles dans les 3 premieres longueurs (corde 2x50m) depuis la vire herbeuse médiane.

Li Maye Laya (Sylvain et JM Cambon, Pierre Chapoutot et Olivier Mansiot 1994)
Rééquipement des 5 premières longueurs (Philippe Pauillac) goujons inox/plaquettes inox Fixe PLX.

Grande Rochaille
 2019 Complément (H.Galley)  du rééquipement2016-2017: relais réajustés (goujons, plaquettes et maillons inox) pour retraite en rappels éventuels dans la voie. Par ailleurs, le cheminement à droite depuis la fin du pilier pour rejoindre le haut de la voie des Pins (ou le rappel de la gorge) a été en partie sécurisé par quelques goujons inox.

Dalles de l’Encoula :
Pourquoi Pas (Christian Buffière, Claire Riquet 1990)
Rééquipement quasi complet (Hervé Galley et Pascal Huss) en goujons inox /plaquettes Petzl (14 dégaines pour L4 35m, 6a plutôt que 5c). Emplacements des relais et des rappels inchangés.

Du 4+ sinon rien (Sylvain et JM Cambon 1997)
Rééquipement complet (par Hervé Galley et Pascal Huss) 5+ max, 5c obligé en goujons inox/plaquettes inox Petzl. 14 dégaines pour L1. Descente en rappel par la voie de droite « 18 tentatives… ».

Vénéon : Rochers d’Armentier

 Cascade du Pissat (Frères Verney début 1980, rééquipement partiel fin 80 PGHM bourg d’Oisans et rééquipement par JM et Sylvain Cambon en 1996).
Rééquipement complet (L. Desrivières, H.Galley) en goujons inox /plaquettes inox CT, 80 points. Points moins éloignés qu’auparavant. Trois relais intermédiaires ont été installés, il est conseillé de ne pas les sauter à la montée. Emplacements des rappels inchangés (50m pour le dernier). Court ressaut final plutôt 6a que 5c (passe aussi en A0) et facultatif (rappel possible juste avant, depuis un nouveau relais intermédiaire).

Les goujons et plaquettes inox utilisés ont été fournis par l’hôtel-restaurant Le Champ de Pin, le centre alpin du CAB Le Chamois à la Bérarde,  les équipeurs précités, le CT38 ffme, et le fond voies-cambo
( Le Champ du Pin/CAB Le Chamois : 180 points, H. Galley : 160 points, L. Desrivieres :45 points, P. Pauillac : 110 goujons, 40 plaquettes, CT 38 : 100 points, Fonds voies-cambon : 300 points).

Rééquipement “Nous partirons dans l’ivresse”

Septembre 2020
Petit doigt du glacier carré (3740 m),
face Sud-Ouest

TD de 450 m équipée en 1994 par Pierre Chapoutot, Jean Michel Cambon et Etienne Rol

Jean Michel avait inscrit ce rééquipement dans sa « to do list ». En effet, le retrait glaciaire plaçait le premier point à 15 mètres de haut et l’équipement en goujons de 8 mm méritait d’être vérifié.

C’est donc une sympathique équipe de quatre ECIstes qui est montée au Promontoire début septembre : Emmanuel Briot, Catherine Michoulier, Bernard Parent et Yves Rogez. Deux jours et une superbe météo nous ont permis de revisiter l’ensemble de la voie :

  • Rajout de 3 points au départ (dont l’un à hauteur de la neige pour anticiper la fonte future du glacier…)
  • Six points dans les 3 premières longueurs pour sécuriser cette zone souvent humide
  • Rajout ou déplacement de 5 autres points sur tout le reste de la voie (points désaxés, ou trop espacés)
  • Rajout d’un relais de rappel 20 mètres au-dessus du niveau du glacier, au cas où celui-ci décide de se retirer encore…

L’ensemble des goujons sont étonnamment en très bon état malgré leurs 26 ans d’âge (nous en avons démonté et massacré quelques-uns dans des zones de suintements et aucun n’était corrodé visuellement ni fragilisé). De fait, bien que leur diamètre de 8 mm ne soit plus aux standards actuels, nous avons laissé globalement l’équipement dans son « jus ». L’espacement des points reste important dans le 5/5+ (5-6 mètres). Une  ou deux grandes sangles restent nécessaires dans 2 ou 3 longueurs. Pour les grimpeurs un peu justes dans le 5+/6a, 2 ou 3 friends de taille moyenne seront utiles.

Allez donc faire ou refaire cette très belle et grande voie qui, assurément, est un must dans ce niveau en Oisans.

Et merci à Sandrine la gardienne et Jean Luc son compagnon pour leur accueil chaleureux (et vive le Tiramisu du Promontoire !)

https://www.facebook.com/refugepromontoire/posts/3482685281771208